Corentin GUIGOT, Enseignant-formateur chez CESI (Ecole d'ingénieurs).

Bonjour Corentin,

La lecture de votre profil LinkedIn et de la présentation de votre thèse sur theses.fr

m'ont incité à vous proposer une interview. Merci beaucoup d'avoir accepté.



Pourriez-vous présenter votre parcours ? J'ai réalisé un cursus en physique à l'Université de Nantes. Après une licence en physique fondamentale, j'ai continué dans cette même université mes études en rentrant en Master : Recherche en Physique Subatomique. Je savais dès le départ que je souhaitais m'orienter vers un doctorat, donc j'ai construit mon parcours en ayant cet objectif en tête.

Pourquoi avez-vous décidé d’effectuer une thèse ? J'ai toujours été passionné par les sciences, depuis tout petit. Très rapidement je voulais, à l'image des savants dont je lisais les histoires, chercher moi aussi à comprendre le monde qui nous entoure. Après un parcours scolaire un peu laborieux, je me suis posé la question de savoir si oui ou non j'arriverai jusqu'à la thèse. Faire une thèse, c'était me donner l'opportunité de faire de la recherche tout en m'ouvrant des portes une fois le doctorat obtenu. Après mon master, j'ai eu l'opportunité de faire une thèse dans l'université dans laquelle j'avais fait toutes mes études. J'ai réfléchi un temps avant d'accepter, car le sujet de thèse était assez loin des thèmes abordés dans mon master. Je me suis finalement engagé dans cette voie afin d'étoffer mon CV avec de nouvelles compétences, de voir de nouvelles choses un peu plus proches de la physique appliquée et également pour rester près de ma famille habitant Nantes

Quel poste occupez-vous aujourd’hui et en quoi votre doctorat vous est-il utile ? Je travaille en tant qu'enseignant-formateur au CESI, une école d'ingénieurs, sur le site de St-Nazaire. Je suis amené à intervenir devant les élèves pour donner des cours de mathématiques et de physique, ainsi que pour les encadrer dans leurs études de manière générale. Le doctorat est un des moyens (avec l'agrégation) permettant d'accéder à l'enseignement supérieur, sans lui je n'aurai jamais pu postuler à cette offre d'emploi. Le doctorat m'a donné une rigueur que je n'avais pas avant, une capacité à présenter des travaux devant un public et a été une opportunité en soi pour enseigner en même temps que ma thèse.

Quels conseils donneriez-vous à un étudiant qui souhaite se lancer dans une thèse ?

Je conseillerais aux étudiants envisageant de se lancer dans une thèse de bien y réfléchir et de ne pas partir la fleur au fusil. Si faire une thèse est quelque chose qui vous tient à cœur, et que cela peut servir votre projet professionnel, alors allez-y : vous apprendrez énormément et vous en tirerez beaucoup de positif. Faire une thèse, c'est être capable de travailler énormément, de ne pas compter ses heures et de faire des sacrifices. Sans une véritable motivation, certains moments de la thèse peuvent être durs à vivre.

Enfin, je conseillerais aux aspirants-doctorants de privilégier la relation humaine avec le potentiel directeur de thèse à l'intérêt que vous pourriez porter au sujet. Si vous vous entendez bien avec votre directeur de thèse et si vous êtes sur la même longueur d'onde, il sera plus simple de dépasser les problèmes que vous allez rencontrer. Dans le cas contraire, même si vous travaillez sur un sujet intéressant, certaines périodes pourraient être compliquées sans une bonne entente avec votre directeur.

95 vues0 commentaire